Interview auteur indé : Anais et sa relation avec le fantastique et les anges.

Nouvelle semaine = nouvel auteur !!!

Aujourd’hui, je vous présente Anais Guilmet que je remercie d’avoir répondu à mes questions 🙂

Bonjour Anais pourrais-tu te présenter toi et tes romans s’il te plaît 🙂

Je suis depuis peu une auteure auto-édité. Avant d’éditer mon premier roman « Zéphyria » sur amazon, je publiais sur la plate-forme Wattpad. Le mois dernier, j’ai pris la décision de le retirer de la vente afin d’y apporter des corrections et de lui faire une toute nouvelle couverture. Il devrait à nouveau paraître dans un mois ou deux, toujours sur amazon. Mais vous pouvez lire les 12 premiers chapitres sur mon blog ! C’est un roman qui me tient à cœur car c’est le premier que j’ai écrit, il m’a demandé 6 ans de travail, ça représente beaucoup. Zéphyria est un roman fantastique qui suit les aventures de Jessyca, jeune fille mi-humaine-mi ange. Elle va nous amener dans cette dimension très spéciale où vivent les anges : Zéphyria.

Outre ma passion pour la fantastique, je m’essaye à d’autres genres tels que la romance et le post-apocalyptique ! J’ai d’ailleurs une romance en cours de publication sur mon blog du nom de  « Sauve-moi ». Elle est disponible gratuitement ! J’ai encore beaucoup d’autres projets, mais je les garde secrètement dans une clé USB, le temps que les idées mûrissent et d’avoir assez de chapitres d’avance pour lancer leur publication régulière sur mon blog !
unnamed

Comment t’es venue cette idée de roman ?

L’idée pour Zéphyria venait d’un rêve que j’avais fait. Une fille se fait agresser en pleine nuit par des vampires et des anges débarquent pour lui sauver la mise ! J’étais bien jeune et raide dingue des vampires. Puis en grandissant, j’ai laissé de côté les vampires pour les remplacer par des démons et peu à peu, le roman est devenu ce qu’il est aujourd’hui !

Comment s’est déroulé le processus d’écriture ? (motivation, plan, organisation … ?)

Le processus était assez long. Il fallait d’abord effectuer des recherches. Je ne pouvais pas écrire un roman sur les anges en ayant aucune connaissance religieuse. En fait, mon roman n’a rien de religieux, mais les anges possèdent une hiérarchie qu’il me fallait respecter (et remanier à ma sauce pour qu’elle colle avec l’histoire). Il fallait ensuite faire des brouillons des premiers chapitres. Et au fil des années, j’ai gagné en maturité. Il a donc subit plusieurs réécritures avant que le résultat me convienne ! La motivation ne m’a jamais quitté, j’avais toujours cette envie de continuer et de terminer le roman. Le travail ne m’a pas fait peur, j’ai persévéré. C’est devenu de plus en plus facile d’écrire, le roman se construisait de lui-même, les idées venaient au fur et à mesure. J’ai d’ailleurs toujours un petit carnet avec moi pour les noter ! Et 6 ans après, le premier tome a vu le jour !

Quels sont tes futurs projets ?

A terme, Zéphyria devrait compter 3 tome + un hors série. J’ai aussi énormément de romans fantastiques sur les anges en tête, il y en a d’ailleurs un en préparation dont la publication commencera le 30 mars 2017 sur mon blog ! J’ai plusieurs projets en romance, notamment « Sauve-moi » qui suit son cours. Un gros projet en post-apocalyptique/urban fantasy est aussi en train de voir le jour ! En bref, une bonne dizaine de romans qui attendant sagement d’être écrits !

Un dernier mot ? Des conseils pour écrire ?

Si je devais donner quelques conseils, je dirais d’écrire surtout pour soi-même et pas pour les autres. Bien sûr, c’est important de partager ses écrits, mais il ne faut jamais oublier que c’est avant-tout une passion et qu’il ne faut jamais écrire par obligation ! Ne pas se presser, se montrer patient. On n’écrit pas un roman de 500 pages en deux jours ! Il faut voir sur le long terme, voir grand ! Se dire « je vais mettre beaucoup de temps à l’écrire, mais j’irais jusqu’au bout ». Toujours se souvenir de pourquoi on écrit, la raison pour laquelle on fait cela et pour aller où. Ne JAMAIS abandonner ! On peut essuyer des échecs, comme ça a été le cas pour moi, mais on ne peut pas abandonner ! Faire une pause oui. Mettre du temps pour se relever oui. Mais ne jamais abandonner, parce quand vous aurez terminé un récit, vous serez fier de vous, de ce que vous avez accompli, de votre travail ! Et ça, c’est la meilleure des sensations !

Vous pouvez retrouver Anais sur les différents réseaux :
Son livre sera bientôt disponible sur
Merci encore à Anais et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une autre interview, une autre rencontre 🙂
Publicités

2 réflexions sur “Interview auteur indé : Anais et sa relation avec le fantastique et les anges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s