Interview auteur indé : J.E Briffa un auteur aux nombreux projets et facettes.

Nouvelle semaine = nouvel auteur !!!

Aujourd’hui, je vous présente J. E Briffa  que je remercie d’avoir répondu à mes questions 🙂

Bonjour J. E. Pourrais-tu te présenter toi et tes romans ? 

Bonjour à tous, j’ai 32 ans et je vis actuellement à Paris, Couv_desert rougemais je suis originaire de Normandie. Je lis et écris essentiellement de la SFFFH (science-fiction, fantastique, fantasy, horreur). Aujourd’hui, je suis ce qu’on appelle un auteur hybride (à la fois édité et autoédité). J’aime explorer différents types de monde et d’univers. Je suis plutôt éclectique. À ce jour j’ai écrit deux nouvelles de Science-fiction, une de fantasy et une de fantastique/horreur qui sont sorties.

Comment t’es venue cette idée de roman ?

Ce n’est pas le premier roman que j’écris, j’ai dans mes tiroirs une trilogie de fantasy dont je n’ai pas encore terminé le tome 3. Souvent les maisons d’édition préfèrent des textes courts pour les jeunes auteurs plutôt que de grandes trilogies. J’ai donc eu envie de travailler sur un texte de longueur moyenne avec un scénario pas trop compliquée en réduisant le nombre d’histoires à l’intérieur, contrairement à ce que j’ai tendance à faire d’habitude. Tout est parti du lieu que je voulais inhabituel et surtout dangereux et c’est tombé sur le désert. Puis, en travaillant sur le personnage, j’ai voulu lui donner une touche steampunk parce que ce genre de livre est rare. Pour une explication plus en détail, je vous invite à lire le post-mortem que j’ai fait sur ce livre.

Comment s’est déroulé le processus d’écriture ? (motivation, plan, organisation … ?)

une_toile_de_montagne_COVER_1748X2480Encore une fois j’explique tout dans le post-mortem. Pour résumé, le processus a été assez rapide pour une fois, il faut dire que j’avais du temps devant moi. Deux facteurs se sont conjugués et m’ont permit de rester motiver : être sans-emploi et le NanoWrimo camp d’avril 2015. J’allais tous les jours à la bibliothèque pour écrire. Au début, j’ai fait un plan sommaire du scénario pour avoir un fils conducteur, mais je me suis un peu laissé emporter par mes personnages. De temps à autre, je prends du recul et je retravaille le plan pour corriger certaines incohérences voire modifier la fin. Pour ce roman, j’ai rédigé le premier jet en un mois et après il m’a fallu plus de six mois de correction et de réécriture pour arriver à la dernière version.

Quels sont tes futurs projets ?

J’en ai plein. Trop. Finir le tome 3 de ma trilogie de fantasy, mais avant surtout finir ma phenix-de-madore_coverminisérie de cyberpunk qui stagne à la moitié. J’ai également l’intention de faire une nouvelle série de fantasy avec des animaux (que j’ai déjà commencé d’ailleurs). J’ai plusieurs idées de roman dans mes dossiers, cependant il faut que je me concentre pour terminer les autres avant. C’est l’un des défis que je me suis donnée. Mettre un point final aux projets déjà entamés avant d’en commencer d’autre et je dois avouer que la tentation est grande parfois. J’aime suivre mes envies même si ça veut dire avoir plein de projet en même temps. J’adore le transmedia et je réfléchis aussi à la création d’artbook et de jeux vidéo en lien avec les univers que je propose. Je vais développer aussi les cartes de téléchargement, utile pour proposer des œuvres numériques dans les salons.

Un dernier mot ? Des conseils pour écrire ?

enfant_des_roncesLe désert rouge est accompagné d’une bande sonore originale composée par Remi Labroche (@kiwimanchot). Je vous conseille de l’écouter, elle contient 18 titres magnifiques. Je pense que les livres, tout comme les films, méritent d’avoir un accompagnement sonore, ça étend l’univers le transpose, lui donne une nouvelle coloration et c’est important.

Un conseil d’écriture ? Archivez ce que vous écrivez aujourd’hui, cela peut vous être utile demain en recyclant des idées ou des scènes. Faites des plans si vous en sentez le besoin, pas uniquement parce qu’on vous dit qu’il faut le faire. Chaque écrivain construit sa propre méthode au fur et à mesure.

 

 

Vous pouvez retrouver J. E Briffa sur les différents réseaux :
Son livre est disponible sur
Merci encore à J. E et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une autre interview, une autre rencontre 🙂
Publicités

3 réflexions sur “Interview auteur indé : J.E Briffa un auteur aux nombreux projets et facettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s