Romance

Everything Everything de Nicola Yoon

everything-everything-644853

Auteur : Nicola Yoon

Édition : Bayard

Genre littéraire : Contemporain – Romance

Ma note : 3,5/5

 

Résumé

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Pourquoi avoir choisi ce livre ?

On me l’avait offert l’année dernière et il attendait sagement que je le choisisse.

Mon avis

Janvier a été pour moi un très bon mois lecture. Là aussi j’ai découvert dans ce livre un panel d’émotions. Même s’il reste très jeunesse.

Madeline est une fille de 18 ans atteinte d’une maladie rare appelée « l’enfant-bulle ». En clair, son corps est allergique à l’extérieur et elle peut en mourir. Sa mère la surprotège. Tous les jours, elle doit effectuer une série de tests pour sa santé.

Un beau jour, Madeline s’aperçoit qu’elle a de nouveaux voisins. Elle remarque Olly, un garçon qui ne tient pas en place, cascadeur et beau jeune homme. Malgré les signes par les fenêtres et leurs messages, Madeline sait malheureusement que cela n’ira pas plus loin.

Sauf qu’un soir tout bascule. Car sa tête va lui dicter de faire une chose dans l’urgence. Quelque chose qui peut la mettre en danger.

Si vous pensez que cette histoire se déroule uniquement entre 4 murs, vous avez tord. Bien sûr les deux tourtereaux vont se voir, mais Madeline en veut davantage et a besoin de plus.

Cette histoire est toute mignonne et nous revigore. Il y a une touche de tendresse et d’innocence. La fin n’est pas celle que l’on croit. Tout est envisageable dans ce livre.

Ce qui m’a le plus touchée c’est le courage de la jeune fille et sa détermination.

Par contre, la romance commence trop tôt à mon goût, ils vont trop vite et nous n’avons pas le temps de comprendre vraiment les deux protagonistes, leurs arrières pensées et les questionnements qu’ils pourraient avoir. De plus, dans ce récit, Madeline va vouloir partir. Je trouve que ce voyage est trop soudain, brut et direct. A sa place on aurait tous peur, on serait tous fragile. Mais même si c’est l’amour qu’elle porte à Olly qui lui donne le courage, pas une seule fois elle se remet en question. Alors que la mort peut-être proche. Elle n’a pas la boule au ventre et elle est peu stressée par son état … bizarre tout ça. Ce n’est pas assez profond ça manque de souplesse.

Mais l’écriture est addictive surtout que l’auteur sème des petites illustrations qui accompagne le texte. Très original.

En bref

J’ai passé un agréable moment en leur compagnie. Il y a quelques rebondissements (surtout celui du final) qui m’en a mis plein la vue.

L’émotion était là, marquée par les aventures de ces personnages. Cependant, j’aurais plus aimé un temps de réflexion supplémentaire dans l’esprit du couple.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Everything Everything de Nicola Yoon »

  1. Je n’ai mis ce livre dans ma wishlist que pour une raison : la préparation d’un article que j’ai en tête depuis des mois. Une sorte de documentation sur l’usage et l’utilité de la romance. Car je commence à voir tellement de romance qu’elle en perd son essence propre, son utilité première. La plupart du temps, elle n’apporte rien à l’intrigue, ni renversement de situation, ni cliffangher. Non, le beau gosse ténébreux n’est là que pour mettre des papillons dans le ventre des lectrices visées.

    Bref, je prépare cet article un peu « coup de gueule » et je trouve qu' »Everything Everything » est le sujet d’expérimentation parfait pour mon sujet de réflexion. Et ton avis va également beaucoup m’aider. Merci ma puce ❤

    J'aime

    1. Ca dépend vraiment du résumé. On cherche toujours des personnages attachants différents de ce qu’on voit d’habitude. Souvent on est décu c’est vrai et en plus de ça l’ateur veut essayer d’aller vite pour faire durer la relation entre le couple.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s