Fantastique

Les descendants : Deux fils de S.A William

les-descendants-tome-1-deux-fils-411654-250-400

Auteur : S.A William

Édition : Sonia Coudert

Genre littéraire : Fantastique

Remarque : Premier tome d’une série de deux livres.

Ma note : 2.5/5

Résumé

Kaywann et Matélio sont deux orphelins aux pouvoirs étranges. Le feu ne brûle pas l’un, l’eau ne noie pas l’autre. Et pourtant, aucune caractéristique ne les différencie des gens normaux. Recueillis bébé par le Centre Echidna, ils subiront durant leur enfance de nombreuses études scientifiques…

Maintenant, ils sont majeurs et, par conséquent, ils sont enfin libres. Ils décident alors d’enquêter sur leurs origines afin de découvrir qui ils sont.

Durant cette quête, ils apprendront que le monde n’est pas uniquement peuplé d’humains. Et c’est en protégeant le centre de formation des jeunes surnaturels qu’ils feront leur entrée dans la société des TWIG.

Bonne ou mauvaise chose?

Pourquoi avoir choisi ce livre ?

Je l’ai choisi lors du salon de L’IMAGINA’LIVRE à Toulouse. Au côté de notre charmante Cindy Van Wilder, j’ai rencontré S.A William accompagnée la blogueuse Lyne Obsessions (A qui je fais des bisous !). Nous avons beaucoup parlés ensemble et son livre « Les Descendants » me tendait les bras !

Mon avis

Oui la note est juste moyenne. Cela en résulte d’une lecture fluide mais « banale ».

Nous faisons la connaissance des « frères » Kaywan et Matelio qui ont grandi sans leur parent au centre Echnida. Là bas, ils n’ont pas appris à se servir de leurs pouvoirs qui sont l’eau pour Matélio et le feu pour Kaywan.

A leur sortie définitive, à l’âge de 18 ans, nous apprenons à les connaître et nous partageons avec eux, leur début dans la vie active. Les deux jeunes hommes vont vivre des expériences différentes avec la rencontre d’une femme : héroïne pour Kaywan et vulgaire pour Matélio. Ils vont alors se fier à leur instinct, apprendre à contrôler leur pouvoir au fur et à mesure que l’on avance dans le roman. Il s’avère que l’héroïne de Kaywan, Auralys, aura une place importante dans la vie des deux jeunes hommes. Grâce à elle, ils vont connaître un monde qu’ils n’avaient encore jamais imaginé jusque là.

Cette histoire a été pour moi une sorte de ballade où j’ai pu suivre la route des deux protagonistes. Mais à aucun moment je n’ai eu THE émotion intense. Il n’y a pas eu d’ascenseur émotionnel même si l’auteur nous réserve quelques surprises à la fin. J’ai relâché ma lecture quelques fois, reposant le roman durant quelques jours sur ma table de chevet, par manque de dialogue (ou d’élément) accrocheur.

Cela m’a vraiment manqué. Il y a des passages longs, peu entraînant et excitant. Je n’ai pas ressentit de réel plaisir en tournant les pages et c’est vraiment dommage.

Les protagonistes ne sortent pas trop des clichés. Kaywan est le garçon séducteur, un peu gamin mais qui aime l’action. Tandis que Matélio est calme et prend le temps de la réflexion.

Par contre, les personnages secondaires sont appréciables. Je pense seulement que je n’aurais pas dû lire ce livre juste après la trilogie « Angelfall ».

Pour terminer, je ne m’arrêterais pas cependant de lire cet auteur qui a écrit d’autres romans qui pourrait me plaire davantage.

En bref

Une lecture qualifiée de « plate » sacrément dommage car le style et l’intrigue sont présents et les personnages sont attachants.

Pas conquise malheureusement.

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les descendants : Deux fils de S.A William »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s