TEA TIME

Les auteurs nous racontent : Interview #6

Salut les loulous !

Nina Frey s’est lancé dans l’auto-édition avec son œuvre « Charlie, 17 ans » en hommage aux victimes des attentats du 7 Janvier 2015. Un roman témoin à ne pas manquer !

1- Parle nous un peu de ton roman.

51xNIhfK-ML._SX351_BO1,204,203,200_

« Charlie, 17 ans », c’était l’évidence après les évènements de Charlie Hebdo : poser l’émotion et surtout dire l’espoir. C’est un roman flash, un roman témoin mais pas que : il m’a permis d’explorer des thèmes qui me sont chers – l’adolescence, l’identité, trouver sa place. Il s’agit de mon 1er roman auto-publié.

En réalité, il n’aurait jamais pu voir le jour sans l’expérience de mon tout 1er roman (non publié), un Young Adult (YA) fantastique. Écrire « Charlie » m’a donné envie de lui donner un second souffle, et inversement, c’est grâce à ce YA que j’ai « démystifié » l’écriture du « 1er roman ».

 

2- Quel est ton ressenti sur ce roman ?

L’écriture a toujours été une bulle d’air et de liberté. J’ai réalisé que j’écrivais parfois plus pour moi que pour le lecteur avant de rééquilibrer les deux, un objectif qui me semble désormais essentiel.

Le plus important a été de me dire que je pourrai aller au bout, et de me faire confiance. Maintenant je sais qu’avec de la persévérance, tous mes projets pourront voir le jour (et pour la grande rêveuse que je suis, cela n’a pas de prix… !).


3- Étais-tu organisée (plan, fiches etc) ?

J’ai d’abord fait confiance à l’inspiration au fil de l’eau et au côté « plaisir » de l’écriture avant de rebrousser chemin.

1ère étape, décider de la fin : c’est elle qui sous-tend l’évolution des personnages, les scènes d’action, tout le récit en réalité. Ensuite, ajouter les temps forts qui permettent d’y aboutir, et, à partir de là, construire un canevas très light (description générale de chaque chapitre).

Pour Charlie, tout est parti de l’idée : « Tiens, elle s’appellera Charlie, elle aura 17 ans, et son prénom sera le miroir des événement de janvier 15 ». En plus de la fin, j’ai choisi les thèmes fil rouge (l’espoir, et l’évolution de Charlie… mais #JeMeMordsLaLanguePourPasEnDirePlus !).

Cette démarche m’a permit d’éviter un de mes premiers écueils : le rêve du roman « parfait ». Trop ambitieux – thèmes, contenu…-, j’ai failli abandonner le YA en cours d’écriture avant de mieux le cibler.


4- Combien de temps tu as mis pour le terminer ?

J’ai mis 2 ans pour le YA, mais il ne faut pas que ça vous décourage ! Comme je le disais plus haut, le dosage des thèmes a pris un peu de temps. J’ai écrit « Charlie » en 2 mois, et je vise 1 an max pour mon prochain roman.

5- Si tu as des conseils à donner aux apprentis auteurs, c’est avec plaisir 🙂

Avec plaisir en effet ! Le tout restant évidemment lié à ma propre expérience d’écriture 😉

#1. Travailler le style et la trame, et pas que l’un ou que l’autre :

Vous adorez un paragraphe, un chapitre, mais répond-il à un objectif précis, et surtout, a-t-il du sens pour votre lecteur ? Inversement, en tant qu’auteur, vous êtes votre 1er lecteur : ressentez-vous les émotions que vous souhaitez transmettre ? Ces questions m’ont aidée à trouver l’équilibre entre descriptions et avancement de l’histoire, exercice toujours subtil !

#2. On lit souvent qu’il faut se donner des objectifs. Avec moi ça a marché ! Surtout pour les corrections : typo, dialogues, cohérence… Cela m’a permis de relire le roman selon différents angles, et de l’améliorer progressivement sans me décourager.

Et enfin, voici le (très beau) conseil qu’un ami m’a donné – #3. Faire confiance à son lecteur : suggérer plutôt que tout dire, laisser imaginer plutôt que de verbaliser systématiquement chaque émotion. Par un geste, par une brindille qui craque sous une chaussure, par un silence… Cela permet (aussi) de doser la description des sentiments et des transitions de dialogue.

Pour conclure, un GRAND merci à Julie pour cette super idée, au plaisir de découvrir vos 1er romans, alors, bonne écriture !

Je remercie Nina Frey de m’avoir donner de son temps 🙂 Si son roman vous intéresse,

Voici le lien vers son œuvre 🙂

Prochaine interview : Samedi 18 juin

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les auteurs nous racontent : Interview #6 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s