Légende

Les loups de Sherwood de Nicolas Digard

1540-1

Auteur : Nicolas Digard

Édition : Plon

Genre littéraire : Légende – Historique

Remarque : Conte de « Robin des bois » revisité

Ma note : ♥♥♥

3/5

SP Babelio : Le livre en échange d’une chronique littéraire.

Résumé

Et si tout ce qu’on croyait savoir de Robin des Bois était faux ? Voici l’histoire de Robin de Loxley et de Marianne de Beaumont, bien loin de la version romantique que nous connaissons.

« ? Quel est ton nom, messire ?
? Robin.
? Robin d’ou ?
? Robin de nulle part. Je ne veux plus dépendre d’aucune terre. La vieille caresse la capuche de loup de ses doigts minces.
? Robin Hood…, dit-elle en appuyant le mot. Que Dieu te garde. »
1189 : le royaume Plantagenêt, qui s’étend de l’Écosse à l’Aquitaine, est ruiné par la croisade d’un roi Richard élevé en Poitou qui ne parle pas un mot d’anglais et déteste l’Angleterre. Le quotidien est sombre et violent, pour les modestes paysans qui s’efforcent de survivre aux hivers rigoureux comme pour les noblions qui tentent d’assouvir leur ambition au prix des plus viles bassesses.
Dans ce contexte troublé, Robin de Loxley, homme révolté, dévoré par la vengeance et l’ambition, fin stratège, chef de bande violent et tyrannique, construit sa légende. Lorsqu’il s’empare lors d’un pillage de la jeune Marianne de Beaumont, le Loup de Sherwood est loin d’imaginer le destin qui les attend.

Voici leur histoire, bien loin de la version romantique que nous connaissions.

Pourquoi avoir choisi ce livre ?

Je suis très romance et tout le monde connais la belle histoire de Robin des bois et de sa Marianne. Ce roman, je savais qu’il allait être très sombre et cela a attisé ma curiosité 🙂

Mon avis

Je remercie le site Babelio et ses administrateurs de m’avoir choisi pour lire et chroniquer ce livre. Une histoire de Robin des bois revisitée, cela m’a donné vraiment envie d’y jeter un œil.

Pour une histoire SO DARK elle est vraiment DARK. Je m’explique.

Ce roman nous livre le sombre passé de notre cher Robin de Loxley. Après une enfance noire et pleine de souffrance, Robin a choisi de combattre auprès du Roi d’Angleterre avec son meilleur ami. Aveuglé par la justice et la vengeance, il va essayer de déjouer un complot qui se trame derrière le roi. Mais le sort s’acharne sur lui. Et il va y perdre plus que sa raison.

La vengeance coule dans ses veines. Il va alors s’occuper de celui qui a volé ses terres. Lui montrer qu’il est présent et qu’il peut tout y perdre. Même sa promise : Marianne.

Cette année là, il va faire des rencontres et va recruter des hommes. Ils vivent dans la forêt en faisant en sorte de changer de camp tous les jours et d’effacer leurs traces. Will et petit Jean font partis de ses compagnons. Le groupe se fait appeler les loups de Sherwood. Avide de justice et de vengeance, Robin va installer une politique : voler aux riches pour donner aux pauvres. Le roi des voleurs voit ce système fonctionner à merveille. La vengeance va laisser place à un homme orgueilleux et avide de pouvoir. Qui, sur des moments de faiblesses, va violer et tuer.

Ici, le roi des voleurs ne sera le héros que le temps de quelques pages. Car le passé et la vengeance va le transformer en un être abominable. Ses compagnons essayent de le remettre sur le droit chemin. En vain.

Question politique, Marianne, femme violée, meurtrie et qui voit sa vie s’effilocher à mesure de rester près de Robin, va l’épouser. Il n’est pas question de romance ni d’amour. Mais pour Marianne ce mariage est tout ce qui lui reste à accomplir.

Dans ce roman, j’ai l’impression que c’est elle qui est au centre de l’histoire. Elle va tout perdre. Son fiancé (promise au début du roman à un chevalier), sa famille, ses valeurs, sa virginité. Elle se sent souillée, trahie mais c’est une femme très courageuse qui malgré cette souffrance, va rester debout face à ce Robin fou et sombre.

L’auteur a su remanier cette histoire et a réussi à nous montrer que les contes de fées ont une part d’ombre. Il a réussi a rendre Robin orgueilleux et imbu de sa personne. Car le pouvoir peut changer un homme. Et il nous le décrit parfaitement.

Cela a été une très bonne lecture. Je l’ai lu en même pas deux jours. Il se lit donc très vite car j’avais toujours envie de savoir s’il éprouvait quand même des sentiments et de l’affection pour Marianne. Et je voulais connaître le fin mot de l’histoire : Va t-il enfin se réveiller et mettre fin à son esprit de vengeance et de justice ?

La réponse est dans le livre 🙂

En bref

Un livre bien écrit avec le langage et un décor du Moyen-Age. Des scènes sont assez violentes mais l’auteur ne nous dévoile pas les détails car je pense qu’il veut que ce livre touche également un public jeune.

La version « Dark » n’est pas mal du tout et ce Robin que l’on a tant aimé par le passé, ce héros des pauvres, est vraiment détestable. Belle réussite de l’auteur !

Peut-être est-ce la véritable histoire de Robin des bois, qui c’est ?

 

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les loups de Sherwood de Nicolas Digard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s