TEA TIME

Les auteurs nous racontent : Interview #3

Coucou tout le monde !

Je vous propose une troisième entrevue des plus intense et intéressante. Aujourd’hui, je vous présente Léandre Acrémant. Son œuvre est disponible sur Wattpad et Sribay. Non édité … pour le moment.

 

68683027-176-k3451531- Parle nous un peu de ton roman

Bunker est le premier livre d’une trilogie appelée Holocauste. Fin de mardi, sur la ligne 4 du métro parisien. Dans le marasme ambiant, un message d’alerte est diffusé en lieu et place des publicités. Une voix stressée avertit les occupants qu’un virus mortel a été lâché sur Paris et qu’il va décimer toute la population. Elle leur propose de rejoindre un Bunker, sous la Gare du Nord. Certains -la majorité-, obéissent. Ils ne savent pas encore qu’ils vont s’y retrouver enfermés des mois entiers et qu’il leur faudra ressortir, pour ne pas échapper à une autre mort. 

Bunker est en réalité le quatrième roman sur lequel je travaille, les autres n’étant pas encore tout à fait achevés. Je l’ai écrit durant le Nano 2015 (concours d’écriture) et peaufiné depuis. Il est diffusé, chapitre par chapitre, tous les dimanches sur Scribay et Wattpad

2- Quel est ton ressenti sur ce roman ?

Ce roman a été écrit durant le Nano 2015. Cette expérience oblige à ne pas se poser trop de questions ; une aubaine pour moi. Son écriture a été assez intense. Plusieurs fois, je me suis laissé happer par l’horreur de ce que je pouvais écrire et par les bouts de vie de chacun de mes personnages. Alexa, Jules, Tariq sont tous les trois très différents, avec leurs joies et leurs souffrances personnelles, qu’ils taisent la majeure partie du temps. Ce roman est aussi le premier que je terminais en ayant le sentiment du devoir accompli. 

3- Étais-tu organisée (plan, fiches etc) ?

Je suis quelqu’un de terriblement minutieux dans la préparation. Trop, dirons certains. J’ai une trame de préparation très détaillée, inspirée de la méthode Flocon. Il m’est nécessaire de connaître la vie de mes personnages sur le bout des doigts et d’avoir un script chapitre par chapitre avant de me lancer dans la rédaction. Cela me permet de ne plus me concentrer que sur la rédaction et le style. Ce n’est pas pour ça que je vais suivre ce squelette sans réfléchir, mais les ajustements sont rares. 

4- Combien de temps tu as mis pour le terminer ?

Le concept du Nano fausse un peu la donne. La préparation m’a pris un peu plus d’un mois, la rédaction un mois trois quarts. Et la relecture/correction/réajustement, deux mois ; comme je l’ai dit, très peu de modifications sur celui-ci. Mais c’est la première fois que je mets aussi peu de temps à rédiger un roman. D’ordinaire, je mets plus d’un an. 

5- Si tu as des conseils à donner aux apprentis auteurs, c’est avec plaisir 🙂

C’est toujours la question piège pour moi. Pour cela, il faut se sentir l’âme d’un exemple. Or, à chaque nouvelle journée d’écriture, je découvre de nouvelles choses sur moi : mon rapport à l’écriture. Nous sommes tous de jeunes auteurs, selon moi. Et tous différents dans notre manière d’écrire. Le seul véritable conseil que je peux donner c’est : croire en vous. C’est d’ailleurs celui que j’ai le plus de mal à suivre moi-même. Parce que l’écriture c’est avant tout un combat psychologique contre soi-même, pour se persuader que ce qu’on vient d’écrire est suffisamment bon pour plaire.

 

Je remercie Léandre de m’avoir donner de son temps 🙂 Si son roman vous intéresse,

le voici en ligne sur Wattpad

Prochain interview : Dimanche 12 Juin

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s