TEA TIME

Ces livres que je n’aime pas !

Ce Tea time rejoint un peu celui que j’ai réalisé il y a deux semaines « Je n’aime pas le livre … que tout le monde adore ! »

Ne vous inquiétez pas je ne vais pas rester dans la négativité très longtemps. Mais j’ai des choses à dire !

Tout le monde n’a pas les mêmes goûts. Et fort heureusement pour nous, auteurs et maisons d’éditions ! Mais ne vous est-il jamais arrivé d’être dégoûté d’un livre ? Vous a t-on auparavant forcé à lire des livres ?

Pour ma part, j’ai eu ma période « dégoût » et ma période « pause » sur mes lectures.

Lorsque l’on était petit on demandait souvent à nos parents de nous raconter une histoire ou cela venait d’eux mêmes. On avait le plaisir d’écouter et d’imaginer l’histoire.

Lorsque j’étais devenue très bonne en lecture, j’adorais lire les BD « Tintin« , « Astérix » mais aussi « Tom-tom et Nana » et les « J’aime lire« . J’ai lu je ne sais pas combien de « Chair de Poule » et de « Délires » en primaire et collège. Les magazines comme « Julie » (normal XD), et magazines de Stars étaient mes préférés à 12 ans. Je collectionnais les posters de mes magazines préférés 🙂

J’ai eu ma période heureuse avec les livres. Mais en entrant au lycée j’ai eu mes pires expériences avec des livres qu’aujourd’hui, je n’oublierais jamais !!

Ces livres que ta professeur de Français souhaite que tu lises absolument ! Non elle ne le souhaite pas, pire, elle te l’impose ! Tu n’as pas le choix et tu lis sans réel plaisir.

Cela m’a dégoûté de ma lecture à cette époque. « Un cœur simple » de G. Flaubert était le pire (pardon pour lui). Se mélange de sentiments d’amour mais aussi de tristesse de « fin de vie » ne m’a pas plu du tout !! « Candide » de Voltaire qui traverse le monde et qui se cherche. Cette histoire complexe qui n’a pas fait chavirer mon cœur mais plutôt tout le contraire. Seul « Les mains sales » de J. P Sartre est un rescapé de mes livres lu pendant le scolaire juste pour une histoire de tromperie. « Rhinocéros » de Ionesco à coulé avec les autres. Ce monde qui parle de résistance, de la pensée des personnages et de cette maladie qui se nomme « Rhinocérite » prenant le contrôle sur le peuple grâce à l’adoration des hommes.

Non désolé, cela ne m’a pas plu. Et pendant des années, j’ai arrêté mes lectures. Car je ne prenais plus de plaisir comme lors de mon enfance.

Ces livres psychologique et pour certains, remplis de mélancolie sont aujourd’hui des thèmes que je fuis.

Je n’aime pas les histoires qui parlent de la préparation à la mort, des maladies ou de développement personnel. Ou sinon il me faut une histoire qui tienne la route avec des genres que j’apprécie comme la romance, fantastique, fantasy et j’en passe se mêlant à l’histoire d’origine.

Je suis une femme optimiste et ces histoires pessimistes et malheureux ne me vont pas. Je pourrais dire que grâce à ces livres lus durant mes années lycée, cela m’a permis de trouver ce que je recherche dans les livres d’aujourd’hui.

Et vous avez-vous vécu la même chose durant votre enfance ?

Merci de m’avoir lu 🙂

 

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Ces livres que je n’aime pas ! »

  1. J’ai eu la chance d’avoir une top prof de français sur mes deux dernières années à l’école, aucun regret. Par contre, Moi Néron pour mon cours de latin est mal passé – ce livre m’a écœurée (j’ai d’ailleurs réussi mon commentaire dessus, en étant honnête – je ne l’ai pas aimé parce que je n’ai pas su le finir tant ça me dégoûtait). Sinon, pour les autres livres lus, je ne me souviens pas avoir été si déçue que ça (je ne les ai pas tous aimés à fond, mais bon).

    Par contre, pour l’anecdote, j’ai découvert à la Foire du Livre, dimanche, sur le stand de l’éditeur de tous ces magazines jeunesse qu’il y en avait qui portait mon nom =D

    J'aime

    1. Oooooh ces magazines me manquent ils étaient super mais je crois que ça existe toujours non ? Oui c’est vrai que les livres au lycée j’en ai eu un peu ras le bol !C’est dommage que l’on ai pas eu un choix de livre sur un thème précis ou un professeur plus cool 🙂

      J'aime

  2. Ha, je me reconnais avec les magazines de stars où je collectionnais moi aussi les posters. Les murs de ma chambre ne connaissaient plus un morceau vide tellement je vivais au milieu des posters haha.
    J’ai toujours aimé lire et je ne me souviens pas de livres qui m’ont dégoutés. J’avoue ne pas avoir été hyper fana d’Hugo, André Gide avec ses faux-monnayeurs ^^. J’ai eu droit à changer de bouquin en 1ère car le livre parlait de mort et que je venais de perdre qqun à ce moment-là sinon j’ai eu de belles découvertes. La cantatrice chauve de Ionesco, Lambeaux de Charles Juliet, Antigone d’Anouilh, Le journal d’Anne Frank en 4eme, etc… 🙂

    Bises

    J'aime

    1. Je n’ai pas parlé du journal d’Anne Franck que j’ai par contre aimé dans le sens où c’est une histoire réelle et que cela vient d’un journal intime. Je pense que c’est le seul livre sur un point historique qui m’a plu. Merci pour ton commentaire miss 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. En troisième, même si cela remonte à une quinzaine d’année, je devais lire les chiens de baskerville, je ne l’ai jamais fini car j’ai horreur des Sherlock Holmes, sinon au lycée pro ou j’étais les profs de français était plutôt cool, et Ils imposaient des choix de livres libres et on devais faire des chroniques pour donner aux autres l’envie ou non de le découvrir.
    Bon mercredi

    J'aime

  4. La plupart des profs de français s’évertuent à faire lire des classiques à leurs élèves. Ce qui est louable, certes, mais ça en dégoûte beaucoup de la lecture. Un bien pour un mal qui dure souvent toute la vie, c’est bête. Les classiques, c’est bien beau, c’est « à lire dans une vie ». Ou pas ? Le style de beaucoup de classiques est passé, et ce n’est pas ce que nous lisons aujourd’hui, quand bien même certains restent de la grande littérature. Qui a dit que nous devions forcément avoir lu les classiques dans notre vie de lecteurs ? J’ai adoré « Madame Bovary » et « Manon Lescaut » mais ce sont les seuls, j’ai détesté le « Père Goriot », « Mémoires d’Outretombe » et toutes les pièces de théâtre que j’ai pu lire. Résultat, dès qu’on me parle de classique, je m’enfuis en criant « PLUS JAMAIIIIIS »?

    Les professeurs de français devraient se concentrer à insuffler davantage le plaisir de la lecture, plutôt que de gaver les élèves de lyrisme et de figures de style qui souvent ne les atteigent pas du tout et les rendent malades des mots.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis bien d’accord. Apprendre tout en ayant le plaisir de lire ce serait plus intéressant !! Les classiques m’ont épuisés à moi aussi heureusement que je ne suis plus dans l’élan scolaire pour lire des livres sans réel plaisir !

      Aimé par 1 personne

  5. Pour ma part, j’ai eu de bons professeurs de français au collège qui nous donnait une grande variété de lectureS, de la SF en passant par les légendes arthuriennes, au théatre de Molière et de Racine, à la Fantasy.

    Au lycée, en plus de l’étude de classiques, on avait aussi la possibilité de choisir notre livre sur le thème demandé pour les fiches de lectures.
    Donc c’était gérable et je n’ai pas pris en horreur les livres classiques… Enfin certains

    Les livres du XIXème, ça va. Plus anciens, ça se corse et ceux de l’Antiquité, là je défaillis 😀
    J’espère que Mininous tombera sur de bons profs qui ne l’écraserons pas sous une tonne de classique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s